L’Assemblée nationale a entamé, ce jeudi 28 septembre, sa sixième session extraordinaire de l’année 2017 portant sur dix points à savoir neuf demandes d’autorisation de ratification d’accord de prêt sollicitées par le chef de l’Etat et le projet de budget de l’institution parlementaire pour l’exercice 2018.

Les travaux de la sixième session extraordinaire de l’année 2017 ont été ouverts dans l’après-midi de ce jeudi 28 septembre au palais des Gouverneurs à Porto-Novo. L’ouverture a été favorisée par la présence de soixante-et-un députés qui ont répondu à l’appel du président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji. Le quorum étant largement atteint, le président de céans a déclaré officiellement lancée la session extraordinaire. Me Adrien Houngbédji a rappelé à la plénière que celle-ci a été demandée non seulement par le chef de l’Etat qui a introduit à son ordre du jour neuf projets de loi portant autorisation de ratification d’accords de prêt mais aussi par quarante-quatre députés sur le projet du budget de l’Assemblée nationale exercice 2018. Le président Adrien Houngbédji a insisté sur l’urgence pour le Parlement d’examiner le projet de budget de l’institution. Puisqu’une fois adopté, il sera envoyé au ministre de l’Economie et des Finances pour son intégration au projet du budget général de l’Etat gestion 2018. Le président de l’Assemblée nationale a demandé à la Commission des Finances et des Echanges du Parlement déjà saisie du dossier à faire toutes les diligences nécessaires pour que le dossier soit examiné à la prochaine séance plénière prévue pour lundi 2 octobre prochain. Me Adrien Houngbédji tient sérieusement à ce délai pour que le Parlement ne bloque pas le Gouvernement dans la finalisation du projet de loi de finances de l’Etat exercice 2018. Mais il a été rassuré par le président de la Commission des Finances et des échanges, Raphaël Akotègnon. Il a expliqué que la commission va se réunir, ce vendredi 29 septembre, pour étudier le dossier. Le week-end sera mis à profit pour finaliser et rendre disponible le rapport afin d’être examiné lundi prochain.
Outre ce dossier, Raphaël Akotègnon a informé le président de l’Assemblée nationale que sur les neuf dossiers de demandes de ratification transmis par le Gouvernement, un est déjà prêt au niveau de sa commission. Il s’agit du projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de financement additionnel signé le 2 juin 2017 entre la République du Bénin et l’Association internationale de développement (Aid) dans le cadre du Projet d’appui à la diversification agricole (Pada). Ce dossier peut être déjà étudié, souligne-t-il. Les huit autres dossiers d’accords de financement le seront au fur et à mesure que le Parlement évoluera dans les quinze jours de travaux pour le compte de la sixième session extraordinaire de l’année 2017, conclut le président de la commission des Finances et des Echanges.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 1989 fois