×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 540

Le personnel du Conseil économique et social (Ces) a présenté ce mercredi 18 janvier les vœux du Nouvel an 2017 au président Tabé Gbian. La cérémonie qui s’est déroulée au siège de l’institution à Cotonou a été rehaussée par la présence de plusieurs personnalités, parents, amis et anciens présidents de ladite institution. Occasion pour faire le bilan des activités menées l’année écoulée et présenter les objectifs à atteindre en 2017.

C’est dans une ambiance bon enfant que tout le personnel du Conseil économique et social (Ces) et son président Tabé Gbian se sont souhaité les meilleurs vœux de l’année 2017. Les conseillers, les anciens présidents de l’institution et les invités ne se sont pas fait prier pour prendre part aux festivités ce mercredi 18 janvier au sein de l’institution. « Comme à l’accoutumée, chaque présentation de vœux est un moment solennel pour faire des doléances », a laissé entendre la secrétaire générale du Syndicat administratif des travailleurs de la maison, Aimée Tinglinsou, lors de son discours d’entrée. En mettant un accent particulier sur les diverses frustrations enregistrées pendant les luttes syndicales, elle a toutefois exprimé son souhait que le plan de travail annuel 2017 soit revu, notamment, s’agissant de la formation de tous les travailleurs et en particulier celle des agents de l’Etat mis à la disposition du Ces pour cette nouvelle année. Charlemagne Tomavo, secrétaire général du Ces, a, pour sa part, rappelé les expériences de succès aux plan national et international de l’univers institutionnel avant d’exhorter tous les collaborateurs à continuer dans la même directive pour les actions futures. Selon lui, au-delà du caractère festif de l’événement, la présentation de vœux entre collègues et autorités offre également l’occasion de mener une réflexion rétrospective du parcours en vue de mieux aborder la nouvelle. 
Après avoir sollicité une minute de silence pour honorer la mémoire des disparus de l’institution, le vice-président du Ces, Dominique Atchawé, a exprimé sa satisfaction totale pour le travail abattu par le Ces au cours de l’année 2016. Il a par ailleurs félicité tout le personnel à divers niveaux pour son engagement et son sens de travail républicain.
Pour cette 5e mandature, Tabé Gbian espère qu’elle soit couronnée de succès dans toute son entièreté. Pour ce faire, le président a réitéré, une fois de plus, son désir et sa disponibilité à intégrer le capital humain au cœur de sa gouvernance. Tout en rassurant les uns et autres, il a promis maintenir un climat social apaisé au sein de son institution?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 716 fois
Tags:
  • ,