« Il fallait voir le contenu du concept de gratuité. Lorsque l’on dit gratuité, à quoi cela doit renvoyer. La gratuité doit s’appliquer à l’enseignement de base. J’entends par Enseignement de base : la maternelle, le primaire et le premier cycle du secondaire. C’est là, la base. Et quand on veut un bon fondement, c’est là que c’est posé. A ce niveau l’enseignement doit être gratuit aussi bien pour les filles que pour les garçons »

Père Crépin Acakpovi Directeur de publication de La Croix du Bénin

« Les femmes leaders sont celles qui peuvent œuvrer pour l’intégration du genre dans tout ce que fait Amnesty. Celles qui ont la capacité de connaître les droits des femmes et qui peuvent les défendre. Celles qui sont persévérantes et qui ont la capacité de mobiliser, pour la défense des causes d’Amnesty. »
Victorine Kèmonou Djitrinou, militante engagée d’Amnesty international

«On n’a pas inventé le fil à couper le beurre. Sans développement du secteur privé, il n’y a pas de réduction de la pauvreté »

Richard Senou, ancien ministre des Travaux Publics

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 915 fois
Tags:
  • ,