×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 501

Ancien rédacteur en chef du journal «La Nation», Sabin Loumedjinon succède à Edgard Sanvi Couao-Zotti au poste de directeur de publication. La passation de charge s’est tenue dans les locaux de l’Office national d’imprimerie et de presse (Onip), lundi 26 septembre, en présence de professionnels des médias et d’un parterre d’invités.

Six ans soit deux mandats. C’est le temps qu’a duré le passage de Edgard Sanvi Couao-Zotti à la tête de la direction de publication du quotidien de service public ‘’La Nation’’. Entre 2010 et 2016, il a contribué à l'avancée du journal. Mais conformément à la décision du Conseil des ministres du 20 juillet dernier, Edgard Sanvi Couao-Zotti passe la main à Sabin Loumedjinon.

Les mérites du directeur de publication sortant, Edgard Sanvi Couao-Zotti, ont été salués au cours de la cérémonie de passation de charge. Le directeur général de l’Onip, Camille Guy Adinci, n’hésitera pas à le qualifier de «baobab» en reconnaissance de son travail, de son engagement et de son dévouement pour l'amélioration de la qualité du journal et de son contenu.
Par rapport aux actions qu’il a posées, le directeur de publication sortant a tant bien que mal redressé « avec une rigueur humaniste », ce qui lui paraissait tordu, selon ses dires. La reprise des rubriques délaissées et l’édition d'une revue périodique et de magazines spéciaux sont entre autres, les preuves de sa marque. Il a décerné un satisfecit à toute l’équipe qui a travaillé sous sa responsabilité. « La Nation ne doit pas devenir une caisse de résonnance du pouvoir », a-t-il averti en s’adressant à son remplaçant, avant de l’inviter à faire autant que lui à défaut de mieux faire.

Capitaine d’équipe

Face à l’enjeu d’une telle responsabilité, le directeur de publication entrant, Sabin Loumedjinon, n’a laissé planer aucun doute dans l’esprit de l’assistance. Il affiche sa détermination à relever le défi. « Il y a un océan de volonté qui bouillonne en moi, il y a un volcan de détermination qui s’est réveillé en moi », a-t-il tenu à rassurer les uns et les autres. La mission, selon lui, est déjà réussie.
Ayant occupé le poste de rédacteur en chef, Sabin Loumedjinon est un homme du sérail. Il se veut le capitaine de l’équipe ‘’La Nation’’ dont il va conduire la destinée pendant les trois prochaines années. « N’ayez pas peur, n’ayez pas peur », insiste-t-il, à l’endroit de ses désormais coéquipiers.
Toute chose qui n’a pas laissé indifférent le Syndicat des travailleurs de l’office, Syntra-Onip. Avec un style empreint d’humour, son secrétaire général, Désiré Gbodougbé, a prévenu le nouveau directeur de publication que sa nouvelle responsabilité n’est pas une mince affaire. «La responsabilité n’est pas une grandeur mais un service». Par la suite, il a exhorté Sabin Loumedjinon à porter le manteau de l’humilité et de l’ouverture, en s’inspirant de Jésus qui a lavé les pieds de ses serviteurs, afin d’atteindre les objectifs de sa vision.
En fait, l’objectif du mandat du nouveau directeur est de tirer sur les presses Nation Impressions-l’imprimerie de l’Onip-une nouvelle version de ‘’La Nation’’. «C’est possible, c’est faisable, nous allons le faire », informe-t-il. Plus qu’une refonte d’image, il veut insuffler un nouveau souffle de vie au journal. « A l’heure des technologies de l’information et de la communication, le quotidien national d’information à besoin d’un nouveau look, de nouvelles rubriques qui le rapprochent davantage de ses lecteurs. En un mot, nous devons nous adapter à informer autrement », a-t-il annoncé.
Pour étayer cette argumentation, c’est au représentant du président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), le conseiller Marie-Richard Magnidet de passer en revue les propositions faites par Sabin Loumedjinon dans sa lettre de motivation, lors du dépôt de sa candidature à ce poste en avril dernier. L’exploitation judicieuse de la « riche » archive du journal, la participation au processus de décentralisation avec de grands reportages mettant en exergue les localités du pays et l’amélioration du site web sont quelques mesures phares prévues par le directeur de publication entrant, pour étoffer le journal ‘’La Nation’’¦

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1047 fois
Tags:
  • ,