×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 501

Rafiatou Monrou, ministre de la Communication et de l’Economie numérique a reçu à son cabinet, mercredi 14 septembre, l’ensemble des opérateurs de téléphonie mobile au Bénin. Conformément au vœu du président de la République, les stratégies nécessaires pour une meilleure satisfaction du client ont été discutées.

«Nous disposons d’indicateurs pour apprécier les services proposés aux consommateurs. Le Bénin ne va rien inventer en la matière. Des tests seront effectués et les opérateurs qui ne respecteraient pas les cahiers de charges seront sanctionnés ». Mine joviale mais le ton ferme, le ministre Rafiatou Monrou égrène les différents points abordés avec ses hôtes, responsables d’opérateurs GSM au Bénin. Une séance de deux heures d’horloge durant lesquelles les responsabilités ont été situées en termes de qualité et de tarification des services, selon le ministre de la Communication. Pour elle, les consommateurs béninois méritent d’avoir les meilleurs services qui soient. « Nous voulons aligner les offres proposées aux citoyens sur un standard international », a-t-elle professé.

Relativement à la qualité des services, le point des actions menées sur le terrain a été fait avec les opérateurs, à en croire le ministre Rafiatou Monrou. Elle a cité à cet effet, les descentes inopinées sur le terrain ainsi que les audits commandités par l’Autorité de régulation des Communications électroniques et de la Poste (Arcep) en direction des opérateurs. « A la suite de ces démarches, des solutions ont été proposées aux acteurs avec un délai d’exécution afin de corriger les problèmes », a-t-elle ajouté. Les problèmes nécessitant l’accompagnement de l’Arcep ou du gouvernement ont été également passés en revue, selon le ministre.
Par ailleurs, un nouvel enregistrement biométrique de tous les abonnés GSM du Bénin est en préparation. Selon Jean-Claude Akogbéto, responsable régulation et conformité de MTN Bénin, il ne manque que la signature de quelques arrêtés interministériels pour que cette décision issue d’un décret présidentiel soit exécutée. « C’est une volonté du gouvernement qui constitue, par ailleurs, une question de sécurité nationale », a-t-il déclaré. Il a en outre invité les consommateurs à ne guère rechigner dès que les opérations seront lancées. Son directeur général, Stephen Blewitta a, quant à lui, réaffirmé sa volonté de placer le client au centre de ses actions?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1137 fois
Tags:
  • ,