×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 501

En prélude à la Journée internationale de la liberté de presse ce jour mardi 3 mai, le comité du creuset «Elan médias» a tenu une séance d’échanges entre les journalistes toutes catégories confondues sur la première édition des Journées Médias Bénin. Cette rencontre a eu lieu à la Maison des médias Thomas Mègnassan, vendredi 29 avril dernier.

« Donner un nouvel élan à la profession du journalisme au sein des médias », c’est l’objectif que vise le creuset ‘’Elan médias’’ en initiant les Journées Médias Bénin qui est à sa première édition. Ces journées sont célébrées pour marquer d’une autre pierre, la célébration de la Journée internationale de la liberté de presse, édition 2016.

Pour Jislaine Adimi Agbozo, journaliste à l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb) et membre de «Elan médias», il faut rompre avec la routine afin de marquer cette commémoration internationale qui se tient le 3 mai de chaque année. Il est donc temps qu’au sein de la corporation, les journalistes puissent se donner une nouvelle marque car, «le 3 mai est la journée la plus précieuse pour les professionnels des médias », a-t-elle poursuivi. Les Journées Médias Bénin constituent alors une occasion de retrouvailles entre acteurs des médias, une occasion pour le public de découvrir les professionnels des médias qu’il entend parler, qu’il voit mais qu’il ne connait pas réellement.
Cette célébration permettra également au public de venir découvrir les étapes de la production de l’information. Josué Mèhouénou, journaliste à La Nation et membre de «Elan médias» de son côté, a affirmé que les Journées Médias donneront plus de vivacité et d’ambiance à la fête du 3 mai. Journées Médias Bénin rassemblent tous les clubs qui existent au sein des hommes de médias. Et ce sera une occasion pour les confrères de réfléchir, d’élaborer et de partager les connaissances, les bonnes pratiques. Une initiative que André Dossa, aussi membre de «Elan médias», n’a pas manqué de saluer. Selon lui, ce projet vient à point nommé dans un milieu médiatique où il n’existe pas un creuset d’échanges qui rassemble tous les professionnels des médias pour réfléchir sur l’évolution de la corporation. Cette initiative qui a intégré les différents clubs de presse permettra au public de savoir qu’au-delà des différentes associations de professionnels, les hommes de médias se battent pour leur propre épanouissement intellectuel. Il a déploré le fait que tous les acteurs de médias ne se soient pas mobilisés pour cette même cause. Par ailleurs, il se donne espoir car dit-il, «il n’est pas encore tard. Nous pouvons toujours mobiliser les clubs à nous rejoindre et participer aux Journées Médias Bénin ».

Une rencontre festive riche en activités

Plusieurs activités sont prévues pour meubler cette rencontre festive. Selon les membres de «Elan médias», le public est roi. « Nous allons faire découvrir au public les démarches que nous menons pour aboutir à un article de presse ou à un documentaire audiovisuel à travers le Village des médias », a affirmé Jislaine Adimi Agbozo. Au Village des médias, il y aura des animations spéciales. Les professionnels des médias seront sur scène pour jouer à l’inverse leurs rôles habituels. « Les professionnels qui ont l’habitude de soumettre le peuple à un questionnaire, seront à ce moment les invités du public », a-t-elle ajouté. Le Village des médias connaîtra des animations culturelles et artistiques, des projections de films documentaires et des expositions des photographies des œuvres des journalistes.
« Divers échanges animés par des anciens en matière du journalisme sont programmés pour rendre les journées des médias plus extraordinaires», a attesté Josué Mèhouénou. Il a également levé un coin de voile sur les grands débats et autres activités programmés pour rendre plus intéressante les Journées Médias. Il s’agit entre autres du débat grand public avec le journaliste Soulé Issiaka sur le thème ‘’Revue de presse en langues nationales entre exigences professionnelles et satisfaction du public’’, qui a eu lieu lundi 2 mai à 15h. Du débat animé par les présidents de l’Upmb, Franck Kpochémè, de l’Odem, Guy Constant Ehoumi, le journaliste Georges Amlon, la directrice générale par intérim de l’Onip, Reine Azifan sur le thème ‘’Médias et pouvoirs politique et financier : quelle cohabitation pour préserver la liberté de presse’’, ce mardi 3 mai. ‘’B to B’’, une occasion pour permettre au public de découvrir l’avant et l’après d’une émission. Pour clore les Journées Médias Bénin, «Elan médias» propose une soirée de réjouissance pour tous les professionnels des médias, vendredi 6 mai prochain. ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1375 fois
Tags:
  • ,