Cotonou a abrité du 19 au 23 avril dernier les assises de la troisième Assemblée et Conférence du District 9012 du Rotary international. Les assises ont rassemblé des Rotariens en provenance de la sous- région ouest-africaine, de l’Europe, des Etats-Unis et de l’Asie

Après Accra au Ghana en 2014 et Lomé au Togo l’année dernière, le District 9012 du Rotary qui rassemble le Ghana, le Niger le Togo et le Bénin a tenu son 3e Assemblée générale, du 19 au 23 avril dernier à Cotonou. De belles retrouvailles annuelles en somme aux fins de permettre à ses membres de renforcer leurs capacités en leadership, de préparer les nouveaux dirigeants et consolider les acquis et également de s’informer davantage sur les diverses questions inhérentes à la vie et à la vie de leur organisation.

Vendredi 22 avril dernier au cours de l’Assemblée générale, le gouverneur de District Dorothé Gounou a présenté à l’assistance le Ghanéen Robert Atta comme le président de la Conférence, avant de rappeler que les actions de son mandat s’inscriront dans la droite ligne des œuvres de ses illustres prédécesseurs. Il promet améliorer l’image de l’institution et sensibiliser ses membres à travailler au quotidien pour redonner espoir à tous ceux qui l’ont perdu.
S’appuyant sur une pensée de Martin Luther King : «Si j’aide une seule personne à avoir de l’espoir je n’aurais pas vécu inutilement», le gouverneur du District 9012 a exhorté les uns et les autres à poursuivre le combat pour assurer un mieux-être à tous. L’éducation, la santé, l’eau, la paix, l’espoir et la… vie elle-même sont, entre autres secteurs dans lesquels intervient cette organisation. Il a convié les participants aux assises à travailler à l’élimination de la pauvreté. «Aiguisons nos outils pour que l’action prédomine sur la parole», a- t-il conclu
Après lui, c’est d'une voix chargée d’émotion que le représentant du Rotary international Charles Zaugg s’est adressé à l’assistance. On retient de son intervention que la diversité des cultures et des expériences permettent au Rotary international d’apprécier diversement les problèmes aux fins d’en trouver des solutions. Puis, il a salué l’engagement des uns et des autres.
Invitée d’honneur, Koubourath Osséni, grande chancelière de l’Ordre national du Bénin, s’est dite sensible à l’honneur qui lui a été fait, avant de rappeler que c’est bien la 5e fois que le Bénin abrite pareilles assises. Elle avoue partager l’idéal de Rotary pour lequel elle dit se battre toute sa vie, car c’est un idéal noble : « Mettre son temps, l’argent, le talent le savoir- faire pour le bien-être de l’humanité », a-t-elle indiqué. Elle a ajouté que « le monde a les mains tendues pour que Rotary lui vienne en aide dans la lutte contre la pauvreté et autres maladies notamment la poliomyélite»?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 952 fois
Tags:
  • ,